Actualités

Journée de 30 heures - 889 km maintenant parcourus. La neige molle est un défi compliqué - pneus dégonflés à 5 psi

Tractor Girl, Manon Ossevoort au volant du MF 5610. Jour 9 de l'expédition, l'équipe est lancée dans une course contre la montre avec des journées de 30 heures.

(29-30 novembre 2014, Antarctique) Jours 8 et 9 : Au cours du week-end, la neige molle profonde a continué à défier le tracteur MF 5610 de l'expédition Antarctica2 au pôle Sud.

Après avoir parcouru 152 km, la 8e journée a vu l'équipe installer son camp à 3 249 m avant que la descente vers le plateau de glace ne commence. Avec des cristaux de glace qui dansent dans l'air, les températures étaient encore autour d'un brutal moins 40 degrés mais fort heureusement le vent glacial s'est réduit. Le jour 9, l'expédition a parcouru 219 km, descendant de 300 m en altitude par rapport à la veille.

Le rapport quotidien décrit comment l'équipage a lutté contre la montre pour faire une journée de 30 heures. » La lumière du jour 24 heures sur 24 fait que le corps a très peu de façons de percevoir quelle heure il est réellement, ce qui peut être désorientant.

Dans le but de lutter contre l'enfoncement du MF 5610 dans la neige très molle, l'équipe a décidé de refaire le ballast de la remorque de carburant attachée à l'arrière du tracteur afin d'obtenir une meilleure répartition du poids. Étant donné que la remorque est équipée de petites roues, dans ces conditions extrêmes, elle agit comme un frein. Quand la remorque s'enfonce, le tracteur doit creuser plus profondément dans la neige pour l'en sortir. Pour améliorer encore la légèreté, la pression des pneus Trelleborg a été réduite à 5 psi.

L'équipe est maintenant entrée dans une routine - non pas que la conduite d'un tracteur MF pour un étonnant voyage au Pôle Sud soit ce que le commun des mortels appellerait la routine ! Le conducteur de nuit prend son poste pendant que le reste du groupe obtient 6-8 heures de sommeil, puis prend le petit déjeuner, démonte et emballe les tentes. Après 5 à 6 heures, les camions d'assistance rattrapent le MF 5610, les conducteurs de tracteur changent et avancent vers le prochain camp.

À quoi un conducteur de tracteur peut-il penser pendant ces longues heures seul sur la glace ? Quelle musique est jouée sur le système audio du MF 5610 ? Est-ce la même chose qu'une journée de labour ? Nous espérons vous apporter plus de nouvelles de la vie à bord du tracteur polaire dans nos futurs rapports.